Quel bois choisir pour un parquet massif ?

Le parquet massif, reconnu pour sa longévité et son caractère authentique, est un investissement qui embellit avec le temps.

Le choix du bois pour votre parquet doit correspondre à la fois à vos goûts esthétiques et aux contraintes pratiques de votre espace de vie.

Les critères à prendre en compte sont multiples

  • La densité du bois influence sa résistance aux rayures et aux chocs,
  • sa couleur peut changer avec l’exposition à la lumière,
  • et son origine (bois exotique ou local) peut avoir un impact sur l’environnement et le prix.

Quelques exemples pour orienter le choix du bois de votre parquet

  • Chêne : Très populaire pour les parquets en Europe, le chêne est apprécié pour sa dureté, sa durabilité et la beauté de ses veinures. Il convient à presque tous les styles d’intérieur.
  • Hêtre : Plus clair que le chêne, le hêtre offre une surface lisse et homogène, mais il est moins résistant à l’humidité. Il est donc préférable dans les pièces à faible variation d’humidité.
  • Merbau : Ce bois exotique, aux reflets rouges et dorés, est très résistant à l’humidité et aux insectes. C’est un choix durable pour des pièces soumises à un passage intensif.
  • Bambou : Bien que techniquement pas un bois mais une herbe, le bambou offre une alternative écologique aux bois traditionnels. Sa résistance est comparable à celle de nombreux bois durs et il présente des nuances variées.
  • Érable : Connu pour sa dureté et ses motifs délicats, l’érable est idéal pour des espaces lumineux. Toutefois, sa réaction à l’humidité demande une attention particulière lors de l’installation.

Chaque type de bois a ses spécificités, et votre choix pourrait également être influencé par des considérations telles que l’éco-certification (FSC par exemple), qui garantit que le bois provient de forêts gérées de manière durable.

Comment choisir son bois par rapport à la pièce de destination du parquet ?

Cela inclut des considérations concernant le niveau de trafic, l’exposition à l’humidité, et les attentes esthétiques. La question vise à identifier le type de bois le plus adapté aux conditions spécifiques de chaque pièce de la maison.

Voici comment les différents types de bois s’adaptent à des pièces spécifiques :

Le Salon et les espaces de vie

  • Chêne : Idéal pour les espaces de vie comme le salon, grâce à sa durabilité et sa résistance aux chocs. Son esthétique versatile s’adapte à différents styles de décoration.
  • Merbau : Convient également aux salons, particulièrement dans les maisons où le passage est intense, grâce à sa grande résistance.

La cuisine

  • Bambou : Avec sa bonne résistance à l’humidité, le bambou est un choix écologique et durable pour les cuisines.
  • Merbau : Ses propriétés résistantes à l’humidité le rendent aussi adapté aux cuisines où les éclaboussures et l’humidité sont communes.

La salle de bain

  • Teck (non mentionné précédemment mais important à considérer) : Exceptionnellement résistant à l’humidité et souvent utilisé dans les salles de bain pour cette raison.
  • Bambou : Une option viable pour les salles de bain modernes, à condition que le bois soit correctement traité pour résister à l’humidité.

La chambre

  • Hêtre : Avec sa surface lisse et son esthétique claire et homogène, le hêtre offre une ambiance relaxante et épurée, idéale pour une chambre.
  • Érable : Ses motifs délicats et sa luminosité font de l’érable un choix élégant pour une chambre.

Les couloirs et zones de passage

  • Chêne : Sa robustesse rend le chêne adapté aux zones de fort trafic, comme les couloirs.
  • Merbau : Pour un couloir avec encore plus de trafic, le merbau peut offrir une résistance supplémentaire.


Choix du bois et intensité du trafic

L’intensité du trafic dans une pièce est un facteur crucial lors du choix du bois pour un parquet massif, car elle détermine le degré d’usure que le parquet va subir au fil du temps. Voici comment différents types de bois peuvent s’adapter à divers niveaux de trafic dans une pièce :

Le chêne

  • Trafic : Élevé
  • Justification : Le chêne est largement reconnu pour sa dureté et sa capacité à résister aux chocs et aux rayures, le rendant idéal pour les zones à fort trafic comme les entrées, les salons, et les couloirs.

L’hêtre

  • Trafic : Moyen
  • Justification : Bien que le hêtre soit assez dur, il est un peu plus sensible aux chocs et à l’humidité que le chêne. Il est donc mieux adapté aux chambres et aux bureaux, où le trafic est modéré.

Le merbau

  • Trafic : Très élevé
  • Justification : Le merbau est extrêmement résistant et durable, capable de bien gérer les zones à fort trafic, y compris dans les espaces commerciaux. Il est également résistant à l’humidité, le rendant adapté aux cuisines et salles de bain.

Le bambou

  • Trafic : Moyen à élevé
  • Justification : Le bambou est une option durable et résistante, convenant aux pièces avec un trafic modéré à élevé. Cependant, sa résistance peut varier selon le type de bambou (naturel, carbonisé, compressé) et le traitement.

L’érable

  • Trafic : Moyen
  • Justification : L’érable possède une dureté comparable à celle du chêne, mais il peut être sensible aux variations d’humidité et aux chocs. Préférable pour les chambres, bureaux ou salles à manger où le trafic est modéré.

Pour les espaces à fort trafic, des bois durs et résistants comme le chêne ou le merbau sont recommandés. Pour les pièces à trafic modéré, des options comme le hêtre, le bambou, ou l’érable peuvent être appropriées.

Cela garantira non seulement la durabilité et la longévité de votre parquet, mais aussi son apparence esthétique au fil du temps.

Il est aussi important de noter que le fini du parquet, tel que la vitrification ou l’huilage, peut également affecter sa résistance au trafic et son entretien.

Quelle importance doit-on accorder à la durabilité et à l’entretien du bois ?

La durabilité et l’entretien du bois sont des critères extrêmement importants à considérer lors du choix du parquet pour votre espace de vie ou de travail.

La longévité de votre parquet dépendra largement de la capacité du bois à résister aux aléas du quotidien et de la facilité avec laquelle il peut être entretenu pour conserver son apparence initiale.

Voici quelques éléments à prendre en compte :

La durabilité du bois

La durabilité d’un bois fait référence à sa capacité à résister aux chocs, rayures, passages intensifs, et parfois à l’humidité.

Ces caractéristiques sont essentielles pour des pièces exposées à un trafic élevé ou susceptibles de subir des impacts réguliers.

Des bois durs comme le chêne, le merbau, ou même le bambou (sous certaines formes) sont connus pour leur résistance exceptionnelle et conviennent à ces environnements.

L’importance de la durabilité :

  • Haute durabilité : Pour les entrées, couloirs, cuisines, et salons où le trafic est intensif, un bois à haute durabilité est préférable. Cela minimisera les marques d’usure et prolongera la période avant toute rénovation nécessaire.
  • Durabilité modérée : Pour les chambres et les bureaux, où le trafic est moins intense, un bois de durabilité modérée peut être suffisant tout en offrant une esthétique souhaitée.

L’entretien du bois

L’entretien du bois dépend de plusieurs facteurs, y compris le type de finition (huilée, vernie, cirée) et la facilité avec laquelle il peut être nettoyé ou réparé.

Certains bois nécessitent plus d’attention que d’autres ; par exemple, un parquet huilé nécessitera un rafraîchissement périodique tandis qu’un parquet verni offre une protection robuste avec moins d’entretien.

L’importance de l’entretien facile :

  • Forte importance : Dans les espaces de vie familiaux ou les pièces à fort trafic, l’entretien facile est crucial pour maintenir l’apparence du bois sans passer des heures sur le nettoyage ou le traitement.
  • Importance modérée : Dans des pièces moins fréquentées ou des espaces où l’esthétique prime sur la fonctionnalité, comme certaines chambres ou bureaux, vous pouvez opter pour des bois nécessitant un entretien plus spécifique.

L’importance accordée à la durabilité et à l’entretien devrait être en harmonie avec le style de vie, les préférences esthétiques, et le niveau d’activité dans chaque pièce.

Un bois durable avec un entretien facile est idéal pour ceux cherchant à minimiser les efforts de maintenance tout en profitant d’un parquet beau et résistant sur le long terme.

Cependant, un équilibre entre la beauté, la fonctionnalité et le temps disponible pour l’entretien peut également guider votre choix.

Récapitulatif des bois pour du parquet massif

Type de BoisCaractéristiquesRésistance à l’HumiditéEsthétique
ChêneDure, durableBonneVeinures riches
HêtreSurface lisseFaibleClair, homogène
MerbauTrès résistantTrès bonneReflets rouges et dorés
BambouÉcologiqueBonneVariabilité des nuances
ÉrableDure, motifs délicatsÀ surveillerLumineux, délicat
L’adéquation d’un bois pour votre projet doit également tenir compte de son origine, de sa disponibilité dans votre région, et de votre budget.
Picture of Marie Madeline Studio
Marie Madeline Studio

Parquet :
Les 3 derniers articles