Quelle sous couche pour un parquet flottant ?

Pour répondre à cette question concernant la meilleure sous-couche pour votre parquet flottant, il faut tout d’abord comprendre vos besoins spécifiques ainsi que quelques détails concernant votre projet.

Le choix de la sous-couche dépend de plusieurs facteurs tels que le type de sol sur lequel le parquet est posé, le besoin en isolation acoustique, en isolation thermique et si le sol est sujet à l’humidité.

La sous-couche joue plusieurs rôles cruciaux dans l’installation de votre parquet flottant, elle permet de :

  • compenser les petites irrégularités du sol,
  • d’améliorer l’isolation thermique et acoustique,
  • de protéger contre l’humidité (dans certains cas)
  • et d’allonger la durée de vie de votre sol.

On trouve sur le marché plusieurs types de sous-couches adaptées à des besoins spécifiques :

  • Sous-couches en mousse polyéthylène : Légères et faciles à installer, elles sont ainsi une option économique. Elles offrent une isolation de base contre le bruit d’impact.
  • Sous-couches en liège : Elles sont excellentes pour l’isolation acoustique et sont écologiques. Le liège est également naturellement résistant à l’humidité et aux moisissures.
  • Sous-couches combinées : Ces sous-couches sont souvent composées de plusieurs matériaux, comme une couche de mousse liée à une feuille d’aluminium. Elles offrent des avantages multiples tels que l’isolation phonique, thermique et une barrière contre l’humidité.
  • Sous-couches en fibre de bois : Parfaites pour l’isolation thermique et pour corriger les plus grandes irrégularités du sol. Elles sont en revanche plus épaisses et donc pas toujours adaptées à tous les types de parquet flottant.
  • Sous-couches spécifiques pour le chauffage au sol : Si votre logement est équipé d’un système de chauffage au sol, il est crucial de choisir une sous-couche conçue spécifiquement pour ce type d’installation, permettant une bonne diffusion de la chaleur.

Il est aussi essentiel de prendre en compte les indications du fabricant de votre parquet flottant.

Certains spécifient le type de sous-couche à utiliser pour garantir les meilleures performances et la validité de la garantie.

Pour approfondir, nous allons nous pencher sur trois aspects clés liés au choix de la sous-couche pour parquet flottant qui sont souvent au cœur des préoccupations :

  • L’isolation acoustique,
  • L’adaptation au chauffage au sol
  • et la protection contre l’humidité.

Ces éléments sont essentiels pour garantir le confort et la longévité de votre parquet flottant.

1. L’Isolation acoustique

Dans les contextes où le bruit est une préoccupation, notamment dans les appartements ou les maisons mitoyennes, le choix d’une sous-couche offrant une bonne isolation acoustique est primordial.

Les sous-couches en liège ou les sous-couches spécifiquement conçues pour l’isolation phonique sont à privilégier.

  • Le liège : En plus d’être écologique et résistant à l’humidité, le liège offre d’excellentes performances en matière d’isolation acoustique, réduisant efficacement le bruit de pas et les sons transmis à travers le plancher.
  • Les sous-couches haute densité : Certaines sous-couches sont spécialement fabriquées pour maximiser l’isolation acoustique. Elles sont souvent plus épaisses et fabriquées à partir de matériaux à haute densité.

2. Adaptation au chauffage au sol

Pour les habitations équipées d’un chauffage par le sol, il est crucial de choisir une sous-couche compatible. Une sous-couche inappropriée peut entraver la transmission de la chaleur, rendant votre système de chauffage moins efficace.

  • Sous-couches fines et conductrices : Ces sous-couches sont conçues pour offrir une faible résistance thermique, permettant à la chaleur de s’élever efficacement à travers le parquet. Elles sont souvent fabriquées en matériau composite incluant des éléments métalliques ou en matériaux particulièrement conducteurs.

3. Protection contre l’humidité

Dans des zones sujettes à l’humidité, comme les sous-sols ou les pièces au contact direct avec le sol, une sous-couche offrant une barrière contre l’humidité est essentielle pour protéger le parquet des dommages liés à l’eau.

Sous-couches avec barrière anti humidité : Certaines sous-couches intègrent une feuille d’aluminium ou un film plastique qui sert de barrière contre l’humidité. Elles sont indispensables pour les installations sur les dalles de béton ou dans des pièces où l’humidité peut être un problème.

Installation et précautions : Pour les sous-couches offrant une protection contre l’humidité, il est important de s’assurer que le chevauchement entre les lés de sous-couche soit bien étanche. Utiliser du ruban adhésif spécifique pour sceller les joints entre les lés permet de garantir l’étanchéité de la barrière contre l’humidité.

En résumé, le choix de la sous-couche pour parquet flottant doit tenir compte de plusieurs facteurs, chacun influençant le confort, l’efficacité énergétique et la durabilité de votre sol.

  • L’isolation acoustique est cruciale pour réduire la transmission du bruit dans les espaces de vie partagés.
  • Les systèmes de chauffage au sol requièrent des sous-couches spécifiques qui permettent un passage efficace de la chaleur.
  • Enfin, dans les environnements humides, une sous-couche avec une protection anti humidité est impérative pour éviter les dégâts causés par l’eau au parquet.

Il convient toujours de consulter les recommandations du fabricant de votre parquet flottant pour sélectionner la sous-couche la plus appropriée. Cela garantira non seulement l’efficacité de la sous-couche choisie mais aussi la préservation de la garantie de votre parquet.

Picture of Marie Madeline Studio
Marie Madeline Studio

Parquet :
Les 3 derniers articles